L’histoire du chapeau et de la casquette, des années 40 à nos jours

Comment choisir mon manteau d'hiver ?

Le chapeau n’a pas toujours été l’accessoire polyvalent et tendance que l’on connaît aujourd’hui. Dans cet article, découvrez l’histoire du chapeau et de la casquette des années 1940, jusqu’à nos jours. Comment a-t-il évolué ? Explications.

À l’origine, le chapeau a pour but de protéger la tête et les oreilles du froid, des intempéries, mais aussi du soleil. Il faudra attendre le XIIe siècle, avant qu’il ne soit envisagé comme partie intégrante de la tenue. Mais, à cette époque, il est réservé uniquement aux hommes. Ce n’est que bien plus tard que le chapeau permet de réaliser des coiffures féminines excentriques. Tout au long de son histoire, le chapeau s’est décliné dans de multiples formes. Nous vous proposons de retracer les temps forts de ce couvre-chef, des années 1940 jusqu’à nos jours.

LES DIFFÉRENTES UTILISATIONS DU CHAPEAU À TRAVERS LES ÂGES

Au fil des siècles, le chapeau a connu de très nombreux usages :

  • Le chapeau comme vêtement. Comme nous l’avons dit précédemment, à l’origine, le chapeau est un simple vêtement permettant de se protéger des aléas de la météo.
  • Le chapeau comme témoin du statut social. De tout temps, cet accessoire a permis d’affirmer à son porteur son statut social, mais aussi son appartenance à une ethnie ou à un clan.
  • Le chapeau dans l’univers du spectacle. Celui-ci a apporté beaucoup au secteur de la mode. Le chapeau trilby, par exemple, a été popularisé grâce à une pièce de théâtre. Le mime Tabarin a également rendu célèbre le chapeau en feutre à large bord.
  • Le chapeau et la casquette dans le monde du travail. Ces deux accessoires font partie intégrante de nombreuses tenues professionnelles ou d’autorité. Du bicorne au képi, en passant par la casquette de marin, ils permettent de compléter un uniforme.

LA SECONDE GUERRE MONDIALE PERMET L’ÉMERGENCE DE CHAPEAUX EXUBÉRANTS

Entre 1939 et 1945, le secteur de la mode connaît des temps difficiles, notamment en raison de l’absence de matière première. Pourtant, c’est à cette période qu’émergent des couvre-chefs très originaux, fabriqués notamment à partir de papier journal ou de copeaux de bois. Cette exubérance peut être interprétée comme la manifestation de la révolte du peuple à l’égard des difficultés de la vie quotidienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Bien sûr, le chapeau est à l’époque essentiel pour se protéger contre le froid et la pluie, mais aussi pour camoufler les cheveux en manque d’entretien.

L’APRÈS-GUERRE ET LA RECHERCHE DU RAFFINEMENT

Après la guerre, à la fin des privations et des pénuries, l’industrie du chapeau se remet petit à petit à fonctionner. On remarque alors une tendance qui dure : la recherche du raffinement des formes, de la qualité des matières, voire de l’opulence. L’exemple le plus parlant de cette période est sans aucun doute le couturier Christian Dior : la réalisation de ses chapeaux nécessite l’utilisation de plusieurs mètres de tissu. C’est à cette période que les chapeaux se différencient en forme et en design. Il est alors porté par toutes les classes de la société, hommes, femmes et enfants confondus. Cependant, cet accessoire ne va pas tarder à connaître une période sombre.

ENTRE 1960 ET 1990 : UNE PÉRIODE NOIRE POUR LES COUVRE-CHEFS

Alors qu’il était mal vu de sortir sans chapeau jusqu’alors, en 1960, le chapeau est délaissé. En effet, on le trouve encombrant, voire inutile. À partir de cette période, le chapeau n’est porté que lors des cérémonies officielles : un mariage, un baptême, un gala, etc. Il faudra attendre les années 1990 pour que les chapeaux et les casquettes redeviennent tendance.

DEPUIS PLUS DE 30 ANS, LA CASQUETTE ET LE CHAPEAU SONT DES ACCESSOIRES DE MODE INCONTOURNABLES

Dans les années 1990, le chapeau fait son grand retour grâce à certains créateurs, mais aussi et surtout des personnalités publiques (notamment dans la sphère rock et rap). Depuis 1995, cet accessoire est considéré comme un indispensable du dressing masculin et féminin. C’est un fait : le chapeau reste et restera un indémodable.

PLUS DE MODE

Mode : la combinaison, icône de mode. Ses secrets de style

Indispensable combinaison : Tous ses secrets de style. Qui n'a pas encore sa combipantalon ? Née dans les usines du dix-neuvième siècle, comment est-elle devenue en quelques années cet incontournable mode ? Pourquoi on l'adore, tout en s'en méfiant (est-elle vraiment un [...]

Les tendances mode cocooning

En mode cocooning Les jours se rafraîchissent et les nouvelles tendances commencent à envahir les magasins. Pour rester au goût du jour, même à la maison, voici les tendances mode cocooning de cet automne-hiver 2021/2022 ! [...]

Mode vintage : les meilleurs e-shops de vêtements et accessoires

Mode deuxième main : Les boutiques web essentielles Plus besoin de courir les puces et les brocantes pour dénicher des perles vintage. Internet regorge de propositions wahou, des marques de luxe de seconde main aux dénicheurs mainstream des plus inspirés. Notre sélection [...]

Histoire de la Mode : Les années 1990

Crop top, mom jean, chouchous... Le retour de hype des nineties Plus hype que jamais, les années 1990 insufflent un air vintage puissant dans la mode du moment. Collier choker, mom jean, crop top, bomber et chaussures à plateformes ? Tous émergent [...]

Toute la mode sur Facebook

Toutes les news sur Twitter

Toutes les tendances sur Instagram

2021-08-03T15:05:12+02:00
Aller en haut