La bottine :
la chaussure la plus easy et la plus mode du moment

Bottines : les chaussures les plus faciles à porter !

Bienvenue dans un monde idéal. Celui d’une chaussure de rêve qui matche avec tout ! Jupe, pantalon large, slim, jogpant, robe bohème ou froufrou de soirée ; il y a toujours une bottine adaptée à chaque look. Le tout est de ne pas se louper sur LA pièce trendy. On est là pour ça ! Notre mode d’emploi.

LA BOTTINE IDÉALE ?

Elle est basse (on parle de “low boot” ou “ankle boot”), avec une tige très courte, flirtant entre le cou du pied et le haut de l’os de la cheville.

Elle se perche sur de petits talons, moins de 4 centimètres, fins c’est mieux (mais plus casse-gueule aussi).

Au bout ? Elle est pointue. Oui, ça fait des grands pieds mais ça fait stylée aussi.

Teinte ? Noire ou beige nude pour passer partout. Pop (rouge, verte, jaune canari) pour se démarquer.

Matière ? Façon croco, un classique mode. Vinyle brillant, on ne voit qu’elles !

CONSEILS SHOPPING

Les petits budgets opteront pour la boot sobre, unie, dans des teintes passe-partout, à marier avec tous nos looks, des plus sobres aux plus extravagants ; rock, coloré, vintage… La bottine must-have ? Elle est noire, sans chichis, low et à petit talon fin. Filez voir la collection bottines femmes de San Marina, au rapport qualité-prix impeccable, pour dégoter la “french” chaussure basique qui nous suivra de saison en saison.

Si vous plébiscitez les looks hyper sobres, partez tout de suite sur une bottine à motifs qui insufflera le petit grain de folie qui manque sans doute à vos tenues. Carreaux, pied-de-poule, paillettes, bicolore ou bi-matière : un note de fantaisie discrète mais essentielle.

La fermeture éclair est idéalement positionnée à l’arrière du pied, car moins visible que sur le côté, facile à chausser et top pour le maintien. Bien vérifier sa solidité, c’est souvent la première chose qui lâche.

Envie d’un talon haut ? Optez pour une légère plateforme qui atténue le cambrage du pied, pour plus de confort.

LES MODÈLES TRENDYS

Les bottines léopard : must-have du moment

LA BOTTINE SAUVAGE

Léopard, serpent, zébrée : peu importe le motif tant qu’elle affiche son profil sauvage. On ne superpose pas un total look bestiaire grrrr. Au contraire ! On adore le slim noir ou blanc qui, par contrastes, les met en lumière. Les couleurs poudrées composent un contraste parfait, idéal pour les débutantes du motif animal !

La bottine chaussette : la plus hype

LA BOTTINE CHAUSSETTE

Super slim, super stretch, on la dirait littéralement sculptée sur le pied. Une tendance lancée par les spectaculaires pantashoes de Balenciaga qui n’en finissent pas de faire des petits, même dans les enseignes à petits prix – youpie ! Comme ici, on les aime sobres, noires ou nudes, à talons très slim et impérativement pointues.

Les bottines plates, pour un look casual mais pointu

LA BOTTINE À PLAT

Noire, cognac, beige, elle n’attire pas forcément les regards mais complète un look classique mais étudié. Avec son aspect sage de derbie cirée, elle adopte la tendance boyish et nous autorise à gambader d’un rendez-vous professionnel à un tête-à-tête romantique, sans grincer des pieds. Elle adore le slim qui se glisse dans sa tige ou qu’on roulotte juste au-dessus pour laisser deviner un ruban de peau. So sexy !

Les bottines santiags : les plus pointues et audacieuses

LA SANTIAG

Littérale, à haute tige s’arrêtant à mi-mollet ou version « low » ankle boot – la santiag la plus easy à porter. Dans tous les cas, on préserve son aura wild west : bout pointu, talon en biseau (5 cm maxi), motifs western. En cuir brut pour les looks casual, en couleurs (rouge, bleue et jaune comme Miu Miu) pour les soirées wahou. Et le reste du look ? Tout ce qu’on veut… sauf le look western premier degré : veste en peaux frangée, chapeau de cowboy, bijoux en turquoise… n’en jetez plus !

Les bottines ajourées... et sexys

LA BOTTINE AJOURÉE

Elle dévoile un bout de peau, s’ouvre aux orteils, autour du talon et/ou plonge sur le haut du pied. C’est la boot sexy, mais sans en avoir l’air. On l’évite avec des collants aux coutures apparentes pour la préférer en entre-saison ou pour les soirées d’été. Elle remplace audacieusement une sandale avec robe bohème liberty ou short en jean. Plus haut ? Pas de surenchère glam, la sexyness est là, juste à nos pieds. What else ?

LEXIQUE MODE :
QUELLE DIFFÉRENCE ENTRE…

Une botte :

Elle est haute et s’arrête juste au-dessous du genou. Dans cette famille, on compte également les bottes cavalières ou les bottes de pluie.

Une bottine :

Plus courte que la botte, elle s’arrête juste au-dessus de la cheville. Dans le langage professionnel, la bottine est forcément lacée. Sinon, on parle de « boot ».

Une low boot :

C’est une chaussure hybride entre la bottine et l’escarpin. Aussi appelée “ankle boot” (bottine de cheville), elle s’arrête en-dessous de l’os de la cheville. Certains modèles, plus sexy, sont largement décolletés sur le pied. Dans cette même famille, la richelieu est lacée, diablement smart, un brin rétro.

Une cuissarde :

C’est la boot XL, la plus haute de la famille. Symbole des sixties sexy, elle s’arrête à mi-cuisse.

ELLE VIENT D’OÙ ?
HISTOIRE DE LA BOTTINE

La bottine est une déclinaison de la botte, l’une des plus anciennes chaussures de l’histoire qui apparaît déjà sur des peintures rupestres vieilles de plus de 13’000 ans. On n’a alors pas trouvé mieux pour protéger ses jambes du froid et, plus tard, pour monter à cheval. On les fourre par exemple avec de la paille ou de la laine.

Initialement réservées aux hommes, elles se féminisent au 19ème siècle et raccourcissent, devenant des bottines autour de 1830. Mais toujours en cachant le pied et la cheville des femmes, terriblement affriolants à cette époque.

Les bottines deviennent les chaussures exclusives des danseuses de french cancan et un incontournable mode au vingtième siècle. Elles entrent définitivement au panthéon dans les sixties, sous l’impulsion de Courrèges qui les assortit à sa mini-jupe. Une révolution !

Pour aller plus loin : Marie-Claire, Histoire de la chaussure ,une plongée chronologique dans l’histoire de la chaussure, des chaussettes égyptiennes en papyrus aux baskets des eighties.

Toute la mode sur Facebook

Toutes les news sur Twitter

Toutes les tendances sur Instagram

PLUS DE MODE

À la mode en jeans : 5 pièces indispensables

Mon look denim en 5 jeans essentiels Sur la planète mode, quel jean choisir ? Troué ou patchworké, bootcut ou carotte ? Du jeans boyfriend au jean skinny, du jean taille haute ou jean taille basse, on fait le tri dans le [...]

Slow fashion : les vêtements green

Responsables, durables, désirables : Les vêtements clean & green La vague verte déferle sur les créateurs de vêtements. Désirables mais responsables, on les doit à l’avant-garde de la fashion, souvent tout droit sortie des écoles de stylisme les plus pointues de la [...]

Histoire de la Mode : Les années 1960

Audace et émancipation : Les Sixties explosent les normes C’est la décennie de toutes les audaces. Mais aussi celle qui consacre l’émancipation du corps féminin, sous l’impulsion de créateurs devenus légendaires, qui ont osé s’affranchir des codes bourgeois pour explorer une féminité encore balbutiante. Durant [...]

Mode : Top 3 des combinaisons indispensables

Combipantalon : Les 3 pièces essentielles. Aussi confortable qu'un jogpant, aussi élégante qu'une robe noire, la combinaison se métamorphose en uniforme grand soir derrière un collier de perles ou en jumpsuit bohème avec panier et sandales brutes. Une surdouée, devenue un basique [...]

2018-12-28T17:05:12+02:00