Le cachemire,
doux, précieux… et mode !

Le cachemire : comment et pourquoi ses prix chutent-ils ?

Matière cocon de l’hiver, le cachemire élégant et mode n’en finit pas de nous séduire. D’une douceur imbattable, sa maille assure une isolation hors pair contre le froid. Côté style, un chic british suranné qui s’acoquine volontiers avec les pièces fortes du moment pour une élégance trendy. Décodage du must-have de nos penderies, plongée dans les secrets de sa fabrication et conseils pointus de notre styliste. Même plus peur de l’hiver !

UN TISSU PRÉCIEUX ET RARE

Depuis le XVe siècle, le cachemire est exclusivement produit dans la région asiatique qui s’étire du nord du Cachemire indien au nord de la Mongolie. Il est filé à partir des poils longs et soyeux qui habillent la poitrine des chèvres Capra Hisca, un duvet dru de poils qui se superpose à leur pelage d’été pour affronter des températures hivernales radicales, atteignant régulièrement -40°C. Au printemps, avant la mue, le pelage d’hiver est peigné, la laine ainsi prélevée est lavée (le foulonnage), teinte et enfin filée à la quenouille.

Le saviez-vous ?

La teinture fragilise la douceur du cachemire, en particulier les couleurs sombres. Pour un toucher le plus soyeux possible, on privilégie le blanc cassé, teinte naturelle de la fibre, garanti sans coloration.

90% de la production mondiale de cachemire est prélevée de part et d’autre du désert de Gobi, en Mongolie chinoise et en Mongolie. Le reste provient de la région du Cachemire (sous-continent indien) et d’Afghanistan.

Chaque chèvre ne produisant que 150 à 300 grammes de laine chaque année, on comprend la rareté de la fibre et sa préciosité. Pas de production de masse dans cette filière.

“Combien était belle la femme que je vis alors ! Elle avait jeté à la hâte sur ses épaules nues un châle de cachemire dans lequel elle s’enveloppait si bien que ses formes pouvaient se deviner dans leur nudité.”

Honoré de Balzac, La Comédie humaine (1830)

Lucille Léorat, directrice des collections chez Bompard, confie à l’Express Styles ses astuces pour identifier un cachemire haut de gamme : il « se reconnaît à l’oeil nu: le tricot doit être plat, régulier, dense, doux mais pas trop. » Autre conseil : investir un minimum. La spécialiste l’affirme, pas de bon cachemire à moins de 90 euros.

UNE FIBRE DOUCE ET CHAUDE…
MAIS LÉGÈRE

Championne incontestée de la douceur, on le doit à la finesse du poil qui oscille entre 12 et 19 microns. Elle assure également une protection inégalée contre le froid par isolation de la chaleur corporelle (selon le même principe qui permet aux petites chèvres de Mongolie de supporter les températures extrêmes). Last but not least : le cachemire réussit l’exploit d’être à la fois un thermorégulateur hors pair ET une fibre d’une légèreté exemplaire, 10 fois plus légère que la laine.

En pratique, le filage du poil de cachemire s’obtient par torsion, ou « twistage » des fils entre eux. Extrêmement fragiles, cette opération leur évite de se désagréger. Le filage peut être fin (2 fils) ou épais (jusqu’à 24 fils) – les prix augmentant aussi en conséquence ; plus les fils sont nombreux, plus le pull est chaud et solide.

Coucou les traumatisées des pulls d’hiver qui grattent, c’est l’une des seules matières que l’on peut porter à même la peau. Bye bye démangeaisons et irritations.

Seulement en hiver ?

Non ! Les pulls à 2 fils sont fins, souples et habillent avec élégance l’entre-saison, sans que l’on ne suffoque dans la maille.

Le cachemire, champion de l'isolation thermique

UN TEXTILE MODE

Cette matière noble et précieuse est la chouchou des fashionistas averties qui plébiscitent sa tenue bien supérieure à la laine traditionnelle. Elle se déforme moins, irradie immédiatement d’un chic classe et discret et, contrairement aux idées reçues, se lave en machine.

UNE MAILLE DÉMOCRATISÉE

S’il fallait auparavant débourser plusieurs centaines d’euros pour un pull en cachemire, les prix se sont démocratisés, notamment sous l’impulsion de grandes chaînes de l’habillement, comme H&M qui en propose dès 60€.

Cependant, on ne peut pas espérer la même qualité d’un pull à 60€ qu’un autre à 900€. Le cachemire est catégorisé en 7 niveaux de qualité ; les grades 1 et 2, composés des fils les plus précieux, les plus fins (15 microns), les plus longs (36-40 mm), les plus clairs… sont les plus chers !

LES BONS E-SHOP

Il existe de nombreuses adresses en ligne où l’on peut trouver du cachemire, de plus ou moins bonne qualité malheureusement. Ceci s’explique par le fait que certaines enseignes n’hésitent pas à mélanger le cachemire à d’autres laines moins nobles afin d’offrir des vêtements aux prix attractifs, mais de qualité médiocre. Heureusement, il existe encore des enseignes où l’on peut trouver du 100% cachemire

Parmi elles, Peter Hahn, spécialiste de la maille, cachemire ou alpaga, s’impose comme une des boutiques à retenir pour la qualité de ses fibres. On aime les teintes brutes (Include), les mailles travaillées (Fadenmeister Berlin), les coupes couture (Peter Hahn Cashmere), les couleurs pop (The Lovely Brand) et les motifs fantaisie (Fluffy Ears). Côté tarifs, un rapport qualité-prix idéal, s’étageant entre 90€ et 350€.

Autre adresse, Mushkane, qui propose, elle aussi, une large collection de pulls, cardigans ou vestes 100% cachemire. On apprécie les différentes coupes et coloris qui donnent à ces vêtements un style intemporel, ainsi que la fabrication artisanale réalisée directement au Népal.

Barrie, cachemire pur luxe

Le cachemire le plus délicat et le plus luxueux est filé, depuis 1903, dans les ateliers de la manufacture Barrie, perdue dans les brumes de l’Écosse à Hawick. Ici, à l’écart de l’agitation, les fibres sont teintées et nuancées en couleurs développées exclusivement pour la maison. Son équipement unique permet les motifs les plus sophistiqués alors que l’essentiel du tricotage et de l’assemblage restent manuels.

La popularité de Barrie bondit dans les années 1920 lorsque Gabrielle Chanel y fait réaliser un pull de sa collection. Barrie ne cessera dès lors de collaborer avec les plus grands noms de la mode, dont Chanel qui restera fidèle à l’entreprise, allant jusqu’à racheter la manufacture en 2012. Aujourd’hui, la marque est présente dans plus de 20 pays. Chouchou du tout Hollywood, Kristen Stewart, Kirsten Dunst, Blake Lively ou Gwyneth Paltrow se lovent dans sa maille.

Cachemire : conseils de style

LES CONSEILS DE NOTRE STYLISTE

Comment porter le cachemire sans afficher un look trop casual ? En optant pour les bonnes coupes, les bonnes couleurs et, surtout, les bonnes associations. Nos coups de coeur…

AVEC UNE JUPE

Si ce n’est pas forcément l’association la plus évidente, ce n’est pas la moins audacieuse. Attention toutefois à bien travailler les proportions. Le top ?

Jupe crayon + cachemire XL + bottines sur talon = look sexy pointu
Jupe plissée midi + cachemire loose + baskets = look trendy urban
Jupe évasée mini en tulle + cachemire rentré dans la jupe + escarpins + teintes pastels = look working chic

LE CACHEMIRE XXL

Alerte fashion : voici LA bonne coupe d’un style übert-trendy bien loin du cachemire gentillet de grand-maman ! Le pull semble trop grand, on nage dans sa maille moelleuse aux couleurs si possible pop. Le décolleté est volontiers XL lui aussi et glisse sur l’épaule. En bas ? Rien (allez, des collants !) ou des coupes skinny. Big up aux jupes crayons, slims et autres shorts. Aux pieds ? Des cuissardes bien sûr, it shoes de la saison.

LE LOOK BRITISH

Avec une jupe ou pantalon prince-de-galles, on choisit son petit pull à la coupe casuel dans des teintes brutes ; beiges, bordeaux, vert sapin, moutarde pour une allure chic mais mode. Aux pieds ? Des bottes en cuir cognac par exemple. Comme un week-end cocooning dans la campagne écossaise.

LE LOOK BOYISH

Un incontournable pour porter le cachemire avec style et élégance. La base ? Un pantalon à pinces, une chemise blanche habillée d’un pull cachemire casual, ni trop cintré ni trop loose, col rond près du cou. Côté couleurs, les teintes “faciles” sont plébiscitées (noir, gris, blanc, beige). On injecte de la féminité avec des pastels doudous ou du fun avec un imprimé wahou et/ou rétro. Aux pieds ? Derbies ou baskets.

LAVAGE MACHINE OU MAIN ?

Qui n’a pas renoncé à un petit pull cachemire en s’imaginant l’échine courbée sur l’évier pour le “rafraîchir”. Avec un programme laine tout doux, on s’évite cette tâche laborieuse.

On glisse le cachemire dans un sac à linge (une taie d’oreiller fait aussi parfaitement l’affaire), on lance le programme laine (500 tours de séchage maximum), à froid, enrichi d’une petite dose de lessive spécial laine, sans adoucissant. On le fait ensuite sécher, à plat, sur une serviette éponge pour qu’il conserve sa forme, jamais près d’une source de chaleur. On le repasse, si nécessaire seulement, suspendu à un cintre, en le douchant de vapeur à distance, sans jamais écraser la maille.

Pas de programme laine ? On le lave à la main dans de l’eau froide, avec un petit peu de lessive pour la laine. On presse la matière du bout des doigts avant de rincer et d’essorer très délicatement, sans torsion ni frottement.

Bonus : Plus le cachemire sera lavé, plus il sera beau et doux !

AU SECOURS, IL BOULOCHE !

Pas de panique, c’est un phénomène normal qui ne trahit pas une mauvaise qualité de cachemire. Ce sont les frottements répétés qui provoquent la formation des bouloches, qui ne sont rien d’autre qu’un surplus de matière rejeté. On s’arme alors d’un rasoir électrique anti-bouloches qui va en venir à bout sans endommager la fibre, grâce à sa grille de protection.

Toute la mode sur Facebook

Toutes les news sur Twitter

Toutes les tendances sur Instagram

TOUTE LA MODE

Basiques Mode : ces 20 vêtements, accessoires et chaussures must have!

Jogpant, chemise d'homme, pyjama, baskets techniques... Les nouveaux basiques fashion Un slim, une chemise blanche, une marinière, un blazer : check. Et si on passait au level supérieur ? Quels sont les basiques définitivement Mode, ces néo-pièces pointues mais incontournables ? Ces [...]

Histoire de la Mode : Chanel

Mode et Histoire La Maison Chanel (1909) Voyage dans l’histoire de la Maison iconique de Haute Couture française à travers des photos historiques, ses dates-clés, ses vêtements et ses accessoires cultes. Ci-dessus : Coco Chanel en [...]

2018-05-24T15:18:15+00:00