Fast fashion et labels ciblés
Toujours plus de Plus Size !

La mode grande taille : un marché en pleine expansion

Qu’il est loin le temps où les femmes voluptueuses galéraient pour s’habiller. La mode grande taille est en pleine expansion : toutes les marques, ou presque, développent depuis peu leurs collections Plus Size et les labels ciblés sont toujours plus nombreux. C’est que le mouvement “Body positive” est passé par là. On a des formes, on les revendique, on les sublime ! Analyse d’un phénomène de société, miroir de notre époque.

Mylène trépigne. Son paquet Zalando vient d’arriver et elle l’ouvre le regard gourmand. Des robes sexy, des tops décolletés, des combinaisons cintrées. Tous estampillés taille 60. Il y a encore peu, cette jeune femme aux formes généreuses, fashion addict, se sentait exclue de la mode pointue. “Je galérais sur des sites Grande taille qui ciblaient clairement une clientèle “mamie” ; coupes et imprimés désuets, lingerie tout sauf sexy, chaussures hyper masculines…. je ressemblais à un sac difforme. Sans parler du prix !”

“Comme si les “grosses” étaient interdites de féminité. Comme si je n’avais pas le droit d’exister…”

Mylène, 28 ans

Mylène le vivait alors comme une injustice. Une mise à l’écart de la société qu’elle observait aussi dans le regard des collègues ou des passants. “Comme si les “gros” n’avaient pas le droit de s’habiller comme les autres, étaient interdits de féminité et du regard bienveillant d’autrui. En bref, comme si je n’avais pas le droit d’exister…”

Lorsqu’elle en parle, son regard s’embrume. La mode, un détail ? Pas à en croire l’émotion que cette discussion suscite. Pour Mylène, c’est un marqueur de notre société. Et depuis peu, cette jolie brune a de nouveau ses yeux verts qui sourient.

Big is beautiful

Leçon de relooking avec les tops Plus Size

Ashley Graham, Tara Lynn et Candice Huffine, les tops les plus cotées de la mode Plus Size, nous confient leurs meilleures astuces mode.

PAR ICI…

DE H&M À ABERCROMBIE & FITCH

Aujourd’hui, le choix est vaste et désirable. Les labels fashion les plus pointus étoffent leur gamme et la mode grande taille se fait hyper trendy, une révolution. H&M monte le curseur jusqu’au 58, C&A jusqu’au 60, comme Kiabi, Gémo ou La Halle. Mango lance sa gamme Violeta by Mango (jusqu’au 54) et New Look sa collection Curves (jusqu’au 60). Les sites de e-commerce ne sont pas en reste ; Zalando, Asos, La Redoute, Bonprix, … tous proposent des vêtements – parfois – jusqu’à la taille 70.

Même les plus réfractaires s’y mettent. Ainsi, Abercrombie & Fitch, marque étendard des “beautiful people”, s’était fait accuser d’exclure de ses rayons les tailles L et XL, son boss arguant ne vouloir « que des gens cool pour clients ». Accusée de discrimination, l’enseigne annonce en 2013 le retour des vêtements en tailles 40 et plus.

Pour Mylène, ça va au-delà d’une bête envie de shopping. Elle participe désormais aux virées de ses copines, dans les mêmes enseignes qu’elles. “Socialement, c’est important. Essayer des fringues, demander l’avis de mes amies, tester les mêmes tenues qu’elles. Tout cela m’était interdit jusque là.”

Mais que se passe-t-il dans la fashionsphère depuis quelques années ?

UNE SOCIÉTÉ «PLUS»

Cité par Marie France, le sociologue Frédéric Monneyron avance une hypothèse : “Nos sociétés grossissent. La mode grande taille devient donc, nécessairement, un véritable secteur du marché.”

“45% des femmes portent un 44”

IFTH

Effectivement, notre société prend du poids. Un phénomène particulièrement visible depuis les années 1990 qui n’a cessé de prendre de l’ampleur. Et pas uniquement outre-Atlantique.

En France, 45% des femmes portent un 44 et plus (Source IFTH, Institut Français Textile et Habillement). Selon l’Insee , la Française mesure en moyenne 1m63 pour 63 kg, soit une progression de 4 kilos depuis 1981. 21% des Françaises sont en surpoids, alors qu’elles n’étaient que 10% en 2003 et 6% en 1992.

La demande explose. L’offre aussi. Mais ne serait-ce donc qu’une affaire de gros sous ?

LES REVENDICATIONS 2.0

Ce serait mal connaître l’influence des réseaux sociaux. Il n’y a pas seulement un “grossissement” de la société, il y a surtout une revendication de la singularité sous la bannière #bodypositive : vergetures, cellulite, handicap, rides, poids… Les femmes ont décidé d’en finir avec les diktats des papiers glacés et de s’accepter telles qu’elles sont. Emmené par les mannequins stars que sont Ashley Graham ou Candice Huffine, relayé par des blogueuses “Plus” qui revendiquent des centaines de milliers de followers, le phénomène est loin d’être marginal. Et ne se limite plus aux femmes voluptueuses. Chacun peut s’identifier à ces revendications de bienveillance envers soi-même… et les autres.

DES BLOGUEUSES STARS

Dans le même temps, les blogs et webzines spécialisés se multiplient, fédérant une communauté de femmes qui y débattent, s’y échangent astuces, conseils et bons plans shopping.

“Du blogging comme thérapie à mon mal-être et mes complexes”

Gaëlle Prudencio, Body positive activiste

À l’image de la blogueuse Gaëlle Prundencio, “body positive activiste” et de son blog The Curvy and Curly Closet, qui organise des conférences et afterwork pour sensibiliser l’opinion. « Du blogging comme thérapie à mon mal-être et mes complexes, je suis arrivée aujourd’hui à créer un espace sur lequel je travaille à réaliser chacun de mes rêves. Que ce soit d’un point de vue professionnel ou personnel, me raconter tous les jours sur Internet reste l’une des activités que j’apprécie le plus et c’est encore plus gratifiant de voir que je ne suis pas seule dans cette aventure », écrit-elle sur son site.

Et elle n’est pas la seule. Ninah de Ninaah Bulles, Sihem de Curvy Mood, Anaïs de Anais Pénélope, Clémentine de Bonjour Clem, Stéphanie Zwicky de Big Beauty, Audrey de Big or not to Big, …

Leurs posts louent une mode, certes voluptueuse, qui ne s’interdit rien. Des jupes mini qui dévoilent les jambes, des slims qui subliment les formes, mais aussi des routines beauté bio, des tests de nouveaux produits cosmétiques. Bref, des blogueuses comme les autres, ou presque. Car leur influence dépasse les simples prescriptions esthétiques. Elles suscitent des vocations.

L’heure n’est plus au camouflage, vive les tailles étranglées, les décolletés plongeants et autres imprimés popissimes.

Décomplexées, ces influenceuses osent une mode audacieuse, sexy, colorée. Enfin, les lectrices savourent des formes enviables, sublimées. Et des vêtements désirables. La mode leur fait à nouveau envie, la blogueuse agissant comme un miroir, un modèle auquel s’identifier qui leur manquait cruellement jusque là.

Il n’en fallait pas plus pour que les internautes revendiquent elles aussi des vêtements tendance, originaux. Ras le bol des tenues sombres “qui gomment les formes”, des pantalons informes et des hauts unis “qui masquent les bourrelets”. L’heure n’est plus au camouflage, vive les tailles étranglées, les décolletés plongeants et autres imprimés popissimes.

Bienvenue dans l’ère du “happy curvy”… et que ça fait du bien !

DES CONSEILS
ET DES BONS PLANS

Guide morpho

La marque de vêtements grande taille Mia Moda publie son guide des tailles, avec des conseils de pros pour sublimer sa silhouette, un tableau des tailles pour faire son shopping en ligne sans se prendre la tête et des astuces pour trouver le pantalon idéal ou chaussure à son pied…

La mode grande taille

Un relooking complet pour les femmes voluptueuses inspiré du dressing des mannequins stars Ashley Graham, Tara Lynn et Candice Huffine.

Les 8 morphologies

Gros plans sur chacune des 8 morphologies, A, X, 8, H, V et O et toutes les astuces pour les sublimer.

PLUS DE MODE

Wanteeed, l’extension qui détecte illico les promos

Bon plan mode et beauté : Des réductions automatiques en e-shoppant C'est l'outil qui révolutionne le shopping en ligne. Avec Wanteeed, plus besoin de crawler les sites qui recensent les codes promos, la plateforme le fait automatiquement. Comment ? Est-ce que ça marche ? Quels e-shops [...]

Histoire de la Mode : Les années 1970

Pattes d'éph, imprimés et revendications : La mode libérée des seventies C’est la décennie de la liberté, de la fluidité et des revendications. Après les 60’s qui ont consacré l’émancipation de la femme, les 70’s font place aux revendications pacifistes. [...]

2018-05-17T14:17:47+00:00