Rondeurs, cellulite, vergetures, maigreur…
Objectif bikini ? Ferme ta gueule !

Bodypositive : objectif bikini, ferme ta gueule !

C’est l’humoriste activiste Laura Calu qui lancé le mouvement. Marre des injonctions aux régimes, à la frustration, au sport avant l’été. Et si on choisissait simplement de s’accepter telle que l’on est ? Sous le hashtag #objectifbikinifermetagueule, des milliers de femmes se sont ralliées sous la bannière bodypositive et s’exposent, sans fard et sans complexe, sur les réseaux sociaux. À J-60 avant la plage, c’est l’initiative qui fait vraiment du bien !

Dès le joli mois de mai, impossible d’y échapper. Pas une couv’ de magazine féminin, pas un site girly, qui ne nous enjoint pas à entamer un régime, nous ruer sur les crèmes anti-cellulite dernier cri (voui voui, promis, cette année elles marchent vraiment !), séances de squats et gainage pour affûter notre corps avant l’été.

Il y a celles qui s’y astreignent et il y les autres, qui en ont franchement ras le maillot.

“Ça veut dire que je suis en vie, putain ! Manger, dormir et faire caca, c’est primaire”

Laura Calu

Pionnière du mouvement fuck beach body ? L’humoriste Laura Calu, comédienne de 28 ans originaire du Sud de la France qui affole depuis 2 ans les compteurs YouTube avec ses vidéos hilarantes, impertinentes et, mine de rien, sacrément intelligentes et activistes, en particulier lorsqu’elle dénonce les diktats de la beauté et des régimes.

Elle a fait le buzz en 2016 avec cette vidéo à la fois hilarante et mordante. Parce que, oui, elle kifferait d’avoir un corps de rêve sur la plage, “mais moi, j’aime la bouffe aussi”. Ses bourrelets ? “Ça veut dire que je suis en vie, putain ! Manger, dormir et faire caca, c’est primaire, c’est la nature.”

Nom d’un beignet, quel bonheur et quelle bonne baffe de déculpabilisation dans les fesses. Et voilà que Laura remet ça et nous invite à envoyer se faire foutre le Beach Body pour – juste – profiter de ses vacances, des chouchous, des glaces choco-vanille, des apéros-rosé-chips en terrasse. Et de fucker off le regard des autres.

Et ça cartonne. À l’heure où nous éditons ces lignes, le hashtag #objectifbikinifermetagueule fédère déjà près de 2000 publications de femmes belles et réelles qui s’affichent en bikini, rondes, maigres, musclées, démaquillées, cellulitées, vergeturées, en une-pièce, deux-pièces. Aucune contrainte, aucune limite : juste celle d’être bien dans son bikini et dans son corps. Et, merde, quel bien ça fait !

1946 : LE BIKINI

L’après-guerre voit la création du bikini qui mettra presque deux décennies à s’imposer sur les plages. So subversif!

LE BIKINI

Toute la mode sur Facebook

Toutes les news sur Twitter

Toutes les tendances sur Instagram

PLUS DE MODE

À la mode en jeans : 5 pièces indispensables

Mon look denim en 5 jeans essentiels Sur la planète mode, quel jean choisir ? Troué ou patchworké, bootcut ou carotte ? Du jeans boyfriend au jean skinny, du jean taille haute ou jean taille basse, on fait le tri dans le [...]

Moncler : de la doudoune au streetwear luxe

Moncler Comment le label sportswear né en Isère a conquis le monde À sa création en 1952, la doudoune Moncler, née dans les montagnes de l'Isère, révolutionne les vêtements techniques et séduit les meilleurs alpinistes du monde. Mais le réchauffement climatique passe [...]

Mode vintage : comment vendre et acheter en dépôts-vente ?

Bon plan Mode Les dépôts-vente, comment ça marche ? Les dépôts-ventes, c'est le très bon plan mode des vendeurs deuxième main (mais aussi des acheteurs). Ici, on confie ses vêtements pour une durée déterminée. Et on récupère les invendus. [...]

2018-05-23T11:02:13+02:00